collectif

Collectif

Le bon samaritain

  • Innovation sociale
  • Santé

Descriptif

L’arrêt cardiaque est responsable de la mort de 50.000 personnes par an en France et 400.000 en Europe.

Le taux de survie moyen est de 7,5% en France.

On estime que pour chaque minute écoulée, les chances de survie diminuent de 10%.

Or, 70 à 80% des arrêts cardiaques se déroulent devant un témoin. Compte-tenu du temps nécessaire aux secours pour arriver, il est donc impératif que les témoins d’un arrêt cardiaque puissent démarrer la réanimation de la victime par le massage cardiaque dès que possible.

KLESIA, Grand Mécène de la Charte du Cœur, incite ses entreprises clientes à se mobiliser pour augmenter le taux de survie face à l’arrêt cardiaque en France. Objectif : 30% de taux de survie en 2020.

KLESIA soutient ainsi le déploiement du dispositif du Bon samaritain, un service de géolocalisation de secouristes professionnels et bénévoles en cas d’arrêt cardiaque, qui peuvent être mobilisés par les services de secours utilisateurs. Accessible depuis l’application Staying Alive, le Bon samaritain a été imaginé par AEDMAP et la brigade des sapeurs pompiers de Paris.