Publications

Ma Santé 2022 : Agnès Buzyn dresse un premier bilan
20.09.2019

Ma Santé 2022 : Agnès Buzyn dresse un premier bilan

La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a réuni mardi 17 septembre le deuxième comité de suivi du plan « Ma Santé 2022 » lancé en septembre 2018. Près de 150 représentants professionnels, institutionnels et associatifs de la santé étaient présents pour ce rendez-vous qui a permis à la ministre d’établir un premier bilan des actions menées depuis un an pour faciliter l’accès aux soins. La ministre s’est d’ailleurs félicitée des avancées permises par la loi relative à l’organisation et à la transformation du système de santé votée en juillet dernier (cf. veille n°199), comme la refonte des études de santé, l’essor du télésoin ou encore le développement des Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS). Ainsi depuis mars 2017, le nombre de maisons de santé pluri professionnelles a progressé de près de 40 % et le nombre de centres de santé médicaux polyvalents a augmenté de 25 %. Agnès Buzyn a également décliné sa feuille de route pour l’année à venir, à savoir le renforcement du déploiement territorial avec un accent mis sur la lutte contre la désertification médicale, la concrétisation de mesures concernant les établissements de santé et la réforme du financement. En amont de la réunion, la déléguée nationale à l’accès aux soins, Sophie Augros, avait remis à la ministre son rapport relatif aux politiques d’aide à l’installation des jeunes médecins. Il préconise notamment la création d’un contrat unique pour sécuriser les débuts d’exercice des jeunes médecins dans les zones de sous-densité médicale afin entre autres d’encourager l’exercice mixte. Cette mesure devrait figurer dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2020), dont le contenu sera dévoilé à l’issue de la commission des Comptes de la Sécurité sociale, prévue le 30 septembre.