Publications
Positions contradictoires des membres du gouvernement sur le tiers payant
27.07.2017

Positions contradictoires des membres du gouvernement sur le tiers payant

Alors que le Président Macron avait déclaré, durant la campagne, vouloir instaurer un tiers-payant « généralisable » et non « généralisé » et que la ministre Agnès Buzyn annonçait avoir saisi l’IGAS afin d’évaluer la « faisabilité technique » de la mesure, il semble que la généralisation du tiers-payant soit finalement toujours à l’ordre du jour.

La ministre des Solidarités et de la Santé a en effet affirmé mardi 11 juillet sur France Inter que la dispense d’avance de frais pour une consultation « sera généralisée ». Ces propos ont été confirmés le 13 juillet par le porte-parole du Gouvernement Christophe Castaner sur BFM qui a indiqué que la mise en place du tiers payant opposable pour tous les patients le 1er décembre sur la part payée par l’Assurance maladie demeurait bien l’objectif du gouvernement. La publication du rapport de l’IGAS en septembre 2017 et d’un rapport d’évaluation de l’Assurance maladie devrait permettre au Gouvernement d’affiner le calendrier.

Ces dernières déclarations ont suscité des réactions parmi les syndicats de médecins, vivement opposés à cette mesure. La CSMF a ainsi appelé les médecins à user de « désobéissance civile » en refusant d’appliquer ce « droit » à tous les patients.

Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Pour plus d’informations cliquez ici.