Publications
Le CTIP annonce la publication de l’ouvrage “L’innovation au service du collectif”
19.11.2018

Le CTIP annonce la publication de l’ouvrage “L’innovation au service du collectif”

Emaillé d’exemples concrets, l’ouvrage rappelle les fondements de l’innovation chez les grands acteurs paritaires, membres du CTIP :

  • L’innovation est avant tout conçue comme un moyen de trouver les réponses les plus pertinentes possibles aux besoins des assurés et ressortissants.
  • L’innovation est un levier de transformation des IP et GPS, en particulier en cette période de restructuration et de regroupement.
  • L’innovation est entendue au sens large : elle est technique, technologique, organisationnelle, sociale… Elle est toujours au service d’un objectif précis. Ce n’est jamais un gadget au seul service de l’image de ses promoteurs.
  • L’innovation vue par les IP et GPS vise toujours l’efficacité, elle consolide la solidarité et nourrit le collectif.Les trois chapitres du livre sont consacrés à l’Efficacité, la Solidarité et le Collectif, des valeurs chères aux institutions de prévoyance et aux groupes de protection sociale, et qui guident leur démarche en matière d’innovation.

En introduction, Pierre Mie, Président du CTIP, et Djamel Souami, vice-Président, observent que la dynamique d’innovation au sein des IP et des GPS tient à leur nature même : « Nous sommes le fruit d’un dialogue positif permanent, au sein de nos gouvernances paritaires, en réponse aux besoins et demandes des salariés et des employeurs. Nous traduisons cette recherche continue du meilleur point d’équilibre entre protection et efficacité par notre faculté d’innover. Avec un constat : protection sociale de qualité et efficacité forment un cercle vertueux. »

Les trois chapitres du livre sont consacrés à l’Efficacité, la Solidarité et le Collectif, des valeurs chères aux institutions de prévoyance et aux groupes de protection sociale, et qui guident leur démarche en matière d’innovation.

Les trois chapitres sont ouverts par trois grands témoins :

  • Julia de Funès, philosophe : « Les institutions de prévoyance et les groupes de protection sociale ont pour finalité ce souci collectif et peuvent d’autant mieux ne pas être dans la course effrénée à l’efficacité pour l’efficacité, tout en puisant dans ce dynamisme et cette énergie pour obtenir des résultats au service du collectif comme finalité.
  • Nicolas Bouzou, économiste : « La solidarité entre les individus crée les conditions de la performance économique. Cela est mesurable et l’a été par des travaux d’économistes. En somme, la solidarité, ça rapporte ! »
  • Laurence Devillers, chercheuse en informatique et en éthique : « Certes l’innovation ouvre des possibles incroyables. Mais cela devrait susciter les mêmes attentions et la même vigilance que d’autres débats éthiques sur des sujets de société et de sciences comme le génome. »

Dans sa conclusion, Jean-Charles Grollemund, Directeur général de l’IRCEM et président de la Commission Innovations du CTIP, rappelle pour sa part que « l’innovation, comme le progrès, ne vaut que si elle est partagée par tous. La dimension collective est, pour nous, à la fois l’objectif et la solution pour créer des systèmes de protection efficaces et solidaires. » Et d’ajouter : « Notre culture paritaire, non lucrative et attentive aux besoins particuliers des entreprises et des salariés, nous permet en effet de répondre finement aux évolutions. »

L’ouvrage a été présenté en avant-première à l’occasion de la conférence « L’innovation au service du collectif », organisé le 14 novembre 2018 par le CTIP.

Télécharger l’ouvrage

 

Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Pour plus d’informations cliquez ici.