Publications
Presse
02.07.2015

CP – 2014 : Une solvabilité renforcée

Des cotisations en hausse de 3,9%

La situation économique difficile et la publication tardive des textes d’application de la généralisation de la complémentaire santé expliquent la faible hausse des cotisations santé qui progresse de 1,3% (à 6,2 milliards d’euros) contre 8,2 % en 2013. L’activité en prévoyance augmente, quant à elle, de 7,5% (à 6,2 milliards d’euros), une progression générée principalement par la hausse de 11,5% des garanties incapacité/invalidité.

Charges maîtrisées et redistribution de 88 € pour 100 € cotisés en santé

Les prestations servies aux assurés ont atteint 12,9 milliards d’euros en 2014, en hausse de 2%, soit une progression inférieure aux années précédentes. En santé, la baisse est de 1,1 % et concerne principalement l’optique et la pharmacie alors que les frais hospitaliers et les honoraires médicaux sont en hausse. Pour autant, les institutions conservent, en santé, un niveau de redistribution supérieur à celui du marché, soit 88 € redistribués aux assurés pour 100 € de cotisations. En prévoyance, les prestations incapacité/invalidité continuent à progresser (+ 8,3%) du fait de l’allongement de la durée de l’activité générée par la réforme des retraites.

Une solvabilité qui permet le passage aux nouvelles normes

En 2014, les institutions de prévoyance ont encore amélioré leur marge de solvabilité grâce à leurs résultats positifs et à une forte progression des plus-values latentes issues de leurs placements. En 2014, elle atteint, en moyenne, 6 fois le niveau requis actuellement. Ce niveau de solvabilité permet aux institutions de prévoyance d’envisager avec sérénité la mise en oeuvre de Solvabilité 2 au 1er janvier 2016.

Des groupes solides et en mouvement

Le chiffre d’affaires consolidé des groupes atteint 27,4 milliards d’euros en 2014, soit une progression de 9 %. Les groupes affichent des augmentations comparables en prévoyance (+ 7,1 %) et en santé (+ 7,2 %). Sur ce dernier poste, une partie de la hausse est liée au développement de partenariats extérieurs. Quant au résultat consolidé des activités d’assurance, il atteint 741 millions d’euros en 2014.

L’enjeu : être acteur de la modernisation de la protection sociale

Les bons résultats des institutions de prévoyance et des groupes sont autant de marqueurs forts de leur efficacité à gérer des engagements dans la durée au bénéfice des entreprises et des salariés. « Ces résultats et le niveau de solvabilité permettent aux IP et aux groupes paritaires d’envisager avec sérénité la mise en oeuvre de Solvabilité 2 et de s’adapter à l’évolution de la société en élargissant leurs offres de services aux entreprises et aux salariés dans les domaines de la prévention, du bien-être et de l’innovation digitale. », déclare Jean Paul Lacam, délégué général du CTIP.

Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Pour plus d’informations cliquez ici.